Mon engagement écologique et les bouteilles de lait - Pissenlit de lune
pet opaque bouteille lait monoprix
20420
single,single-post,postid-20420,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Mon engagement écologique et les bouteilles de lait

Mon engagement écologique et les bouteilles de lait

FullSizeRender

Tous les jours, je trie mes déchets , séparant le verre et le plastique du reste. Ce qui est devenue une habitude pour moi fait partie des petits gestes pour l’environnement que la plupart des gens ( au moins de mon entourage) effectue . Le tri permet la collecte et le recyclage du plastique afin de ne plus voir traîner du plastique dans la nature et de permettre la réutilisation d’un matériau non biodégradable qui pollue en étant brûler.

Aussi quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai lu cet article sur le site de France Info:

franceinfo
En gros il y est expliqué que les industriels pour des raisons de coûts utilisent désormais un nouveau plastique pour fabriquer les bouteilles de lait qui est non recyclable. Ou alors en faisant des efforts hein ,si vraiment on veut bien…bref en utilisant seulement 15% de ce plastique et pour seulement un usage spécifique. Un vrai casse tête pour les recycleurs.

Comment les reconnaître?

L’information de non recyclabilité n’est bien sur pas mentionné sur la bouteille. Il existe bien un sigle pour déterminer la nature du plastique mais il ne permet pas de le différencier par rapport aux autres plastiques « PET » recyclables:

pet
Il faut donc soi-même essayer de déterminer si ce qu’on achète est recyclable ou non.

Trois indices pour reconnaître une bouteille PET opaque:

  • La bouteille est plus brillante, ce n’est pas évident au premier coup d’oeil
  • Elle ne contient pas d’opercule en alu , invérifiable avant l’achat
  • L’intérieur est foncé, invérifiable avant l’achat.

 

Achetant du lait Bio chez Monoprix , je pensais naïvement que mes bouteilles de lait étaient recyclables. Il ne pouvait en être autrement. Le bio c’est être responsable, engagé, raisonnable quoi.

Et ben non, mes bouteilles de lait Bio Monop ne sont pas recyclables. La bouteille ne contient pas d’opercule en alu, j’ai trouvé difficilement le sigle pour identifier le plastique et l’intérieur est foncé.

Il n’y a vraiment aucune cohérence chez Monoprix , entre ça et les légumes/fruits bio emballés. Résultat je trie pour rien et en plus je participe à la détérioration du système de recyclage en place.

Merci Monop!

Depuis quelques jours je vois de plus en plus d’articles parlant de ces PET opaque, ce qui est plutôt une bonne chose. Ainsi une ONG,  Zero Waste alerte les médias et vient de lancer une pétition:

boycott
« Ces millions de bouteilles en plastique vont (…) terminer leur vie en incinérateur ou en décharge », entraînant « des impacts négatifs sur l’environnement et notre santé », souligne Zero Waste dans un communiqué. « Plus grave encore, elles perturbent aussi les chaînes de tri et donc le recyclage des autres types de bouteilles ». L’association demande à Carrefour, Monoprix-Casino, Système U et Intermarché de « renoncer immédiatement à l’utilisation de PET opaque dans leurs bouteilles et flacons, tant que les conditions nécessaires à leur recyclage ne sont pas réunies ».

Voir leur dossier complet ici.

Le lobbying marche bien aussi puisque des articles sont apparus avec le titre « On sait recycler le PET opaque.. »  Sauf que si on lit l’article , il est précisé que peut être en 2020 on saura le faire… Super et en attendant?

Un plastique a donc été autorisé sur le marché alors que non seulement il n’est pas recyclable et cette information n’est pas mentionnée sur le produit mais qu’en plus il perturbe le process de recyclage en place actuel. On peut se demander à quoi servent nos organismes de contrôle.

Le dispositif national de tri et de recyclage des emballages ménagers est géré par une société privée  Eco-Emballages qui semble faire le mort sur ce coup la.

Quand à Sego , silence radio aussi pour l’instant.

Les grandes idées sur l’environnement tout ça…c’est bien mais comment faire quand l’état ne garantit pas son rôle de garde- fou auprès des industriels. Les salades chlorées, les additifs cancérigènes, l’eau dans le poulet… tous les jours on découvre des tromperies  et l’on se demande avec quoi on nourrit nos enfants. Quand à maintenant leur expliquer que l’on trie pour rien…je jette l’éponge.

Pour ma part, je repasse aux briques de lait et pas de chez Monoprix.

Partager

No Comments

Post A Comment