Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano 3/5 - Pissenlit de lune
17
single,single-post,postid-17,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano 3/5

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano 3/5

vie

Résumé:
Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë. – Une quoi ? – Une routinite aiguë. C’est une affection de l’âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude… – Mais… Comment vous savez tout ça ? – Je suis routinologue. – Routino-quoi ? Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves… Camille, ce pourrait être n’importe lequel d’entre nous. Quelqu’un qui a l’impression d’avoir une vie bien remplie, et qui pourtant n’est pas satisfait. Dans Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, on suit donc notre alter ego dans sa quête du bonheur auprès d’un « routinologue ». Et ce « docteur » de donner à travers ce récit tous les conseils que l’on attend lorsqu’on entre dans une période charnière de sa vie. Raphaëlle Giordano, en insistant sur le positif, et avec une certaine pédagogie, livre dans ce roman une vraie recette du bonheur.


En bref: Un rappel de la positive attitude
Sentiment à la fin: pas frais mais instructif

Mention spéciale à la couverture qui est très réussie

Mon attente envers ce livre était peut être un peu surestimé. J’en avais lu beaucoup de bien et il est bien classé dans le top ventes de la Fnac. J’ai finalement été un peu déçue en le lisant. Au final c’est une petite histoire mignonne servant de prétexte à rappeler des concepts de pensée positive. Des choses que l’on sait pour la plupart mais que l’on n’applique jamais. L’histoire du personnage principal est un peu niaise et finalement sans grand intérêt. Elle, Camille ,qui est plutôt naïve, a la chance de tomber sur un ange gardien qui va la pousser à s’affirmer et faire ce qu’elle a envie de sa vie. Ce dont on rêve toutes certes mais par trop de clichés et surtout de facilités, je n’ai pas vraiment accroché et ai failli abandonné avant la fin. Comme il n’est pas très épais, je suis allée au bout et finalement le seul intérêt de ce livre c’est le rappel à la fin des différents conseils de développement personnel à appliquer au quotidien.

Partager

Tags:
No Comments

Post A Comment