Monter sa boite - Les premiers pas - Pissenlit de lune
18
single,single-post,postid-18,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Monter sa boite – Les premiers pas

Monter sa boite – Les premiers pas

Mes études bientôt terminées,voir ici, je suis en train de préparer la création de ma société de consulting.
J’ai toujours travaillé dans la prestation de services informatiques et donc ai toujours été « vendue » à des clients. Cette fois je tente l’aventure freelance pour décider de mes missions et de mon planning et surtout tenter de développer une activité dans ce que je préfère.
Etre son propre chef, prendre ses propres décisions, c’est pour moi relever un challenge et donner du sens à son travail.

Alors créer sa boîte ce n’est pas si simple. J’en suis au tout début de ma check list et elle ne cesse de s’allonger:

  • Choisir le nom
  • Choisir son statut
    • Choisir sont statut juridique
    • Choisir son mode d’imposition
    • Choisir le mode de gestion de la TVA
  • Choisir sa banque pour créer son compte pro
  • Choisir son assurance professionnelle
  • Effectuer les démarches de création de l’entreprise
    • Trouver où faire les démarches
    • Remplir les formulaires
    • Faire les pièces justificatives
    • Faire une publication d’annonce dans un journal d’annonces légales!
    • Prendre rdv pour fournir le dossier
  • Créer le site web
  • Communiquer
Le nom finalement c’est le plus simple. C’est un peu comme pour son enfant, on a tous des noms en tête et la pas besoin de se mettre d’accord avec quelqu’un d’autre:)

Le choix du statut est un vrai casse tête. Il n’y a pas de statut « taillé » par profil.
Entreprise individuelle, EIRL,SNC, SA, SARL, SAS, SASU….
Chaque statut a ses avantages et ses inconvénients et trouver le statut qui me convient le mieux n’est pas simple.
Voulant créer une société dont je serais la seule associée, la SASU me parait le plus adapté mais la SARL est aussi envisageable en raison du mode d’imposition. Je pense qu’il est important de lister les avantages et inconvénients de chaque avant de décider et aussi de bénéficier de retours d’expérience d’autres créateurs d’entreprises.

Pour la banque, je commence la tournée des banques pour trouver la meilleure offre. J’ai découvert que les banques en ligne ne permettaient pas d’ouvrir un compte professionnel, il faut donc se rabattre sur les banques traditionnels dont les tarifs différent les unes des autres et ne sont pas très transparents.

Un fois ces 3 premiers points entérinés, je pourrais je pense continuer la suite de la liste …

Bref ce n’est pas simple de créer son entreprise, il faut beaucoup se renseigner, faire attention aux dernières mises à jour des lois du travail, bien comprendre tout ce que cela implique.

 

Partager

No Comments

Post A Comment