Les assassins de R.J. Ellory 4/5 - Pissenlit de lune
35
single,single-post,postid-35,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Les assassins de R.J. Ellory 4/5

Les assassins de R.J. Ellory 4/5

Résumé:
Le serial killer le plus dangereux de tous les temps est parmi vous mais seule une personne le sait…
Sur dix-huit mille assassinats par an aux Etats-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours a New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe a faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et obsédé par les serial killers, celui-ci découvre en effet que ces meurtres ont été commis a la date anniversaire d’un meurtre ancien, ouvre a chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l’intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante.

Critique: 
Histoire: bien menée
Style: facile à lire
Sentiment à la fin: punaise..
Où le lire: à petite dose chaque soir dans son canapé

Fan de R.J Ellory depuis la lecture de Seul le silence, je lis dés leur sortie tous ses romans et je ne suis jamais déçue. Les assassins ne dérogent pas à la règle. C’est un très bon thriller qui vous plongent dans l’horreur des tueurs en série.
L’écriture est plaisante et malgré quelques longueurs au milieu du roman, il est très prenant.
J’étais un peu déroutée un peu au début, il y est question d’un meurtrier qui défonce les cranes de ses victimes avec un marteau…C’est plutôt glauque. Puis l’intrigue change et on part sur les traces d’un serial killer qui sévit à New York.Ce serial killer reproduit les meurtres d’autres serial killers et parait inarrêtable. C’est la qu’intervient un survivant rendu « différent » par ce qu’il lui est arrivé, il va surmonter ses propres peurs pour tenter de l’arrêter.
R.J Ellory ne livre pas d’explication au mobile du tueur mais il opère plutôt un parallèle qui nous amène à réfléchir sur les choix que nous faisons dans la vie.
A lire!

Via cette lecture j’ai participé au mois R.(ead) J.(ust) Ellory proposé par Léa Touch Book:

 

Partager

Tags:
1Comment
  • Léa TouchBook
    Posted at 16:04h, 18 septembre Répondre

    Merci pour cette très bonne chronique 🙂
    Je suis contente que tu aies aimé ^^

Post A Comment