Les Femens, le féminisme moderne - Pissenlit de lune
73
single,single-post,postid-73,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Les Femens, le féminisme moderne

Les Femens, le féminisme moderne

Les Femens ont fait parlé d’elles en ce 1er mai en interrompant par deux fois le rassemblement traditionnel du FN. En déroulant des bannières nazies, elles ont été les seules contestataires de ce rassemblement d’extrême droite. Pour cela bravo, tout d’abord en rappelant que le FN est et restera  un parti extrémiste raciste mais aussi qu’il est composé de partisans violents. Pour preuve l’expulsion musclée des 3 Femens mais aussi l’agression de journalistes par un ténor du parti.

http://www.liberation.fr/societe/2015/05/03/1er-mai-les-individus-se-sont-introduits-dans-la-chambre-d-hotel-en-utilisant-la-force_1287209

Je ne cautionne pas toujours ce que font les Femens, comme par exemple leur intervention à Notre Dame l’année dernière. Intervention trop décalée et trop violente dans une église à mon avis.

Aussi leur nouvel acte d’éclat m’a amené à me demander ce qu’étaient les Femens? C’est des féministes? des révolutionnaires? des contestataires politiques. En fait je ne savais pas trop.
En allant sur leur site officiel, http://femen.org/, j’ai pu découvrir quelle était vraiment le but de leur mouvement.  Ci-dessous des extraits de leur site:

Mission
Notre but est l’abolition totale du patriarcat sous toutes ses formes.
Ok mais le patriarcat c’est quoi? C’est une forme d’organisation sociale dans laquelle l’homme exerce le pouvoir dans le domaine politique, économique, religieux, ou détient le rôle dominant au sein de
la famille, par rapport à la femme. La ça me parle, les Femens sont donc des féministes qui rejettent toute domination masculine dans la société, domination obtenue uniquement par tradition.
Nous parlons beaucoup d’égalité homme/femme dans le travail et c’est en effet du essentiellement au fait que les hommes sont en position dominante dans le monde du travail, plus on monte dans la hiérarchie d’une entreprise moins il y a de femme. Le machisme ambiant de toutes les strates de notre société associe toujours femme = faible = ne sait pas ce qu’elle veut. La tradition du mâle qui doit ramener de quoi manger à la maison et la femme qui doit garder les gosses est également tenace. Heureusement cela est en train de changer, petit à petit certes et cela passe par l’éducation et la dénonciation des discriminations dont sont victimes les femmes tels que le font Les Femens.
MANIFESTE FEMEN
Au commencement était le corps, la sensation qu’à la femme de son propre corps, la joie de sa légèreté et… de sa liberté. Ensuite vient l’injustice, si aigüe qu’on la sent avec le corps ; elle se prive de sa mobilité, paralyse ses mouvements, et voilà que tu es son otage. Puis tu pousses ton corps au combat contre l’injustice, en mobilisant chaque cellule pour la guerre contre le monde du patriarcat et de l’humiliation. Tu dis au monde : « Notre Dieu est femme ! Notre mission est la protestation ! Nos armes sont les seins nus ! ». Ici naît FEMEN, ainsi commence le Sextrémisme.Les seins nus , je crois que c’est ce qui choque le plus dans toutes leurs actions. En me promenant dans les commentaires, on lit souvent montrer ses seins = pute y compris de la part de femmes.
Dans notre société il est normal de voir a tout bout de champ des seins ou des fesses dans des pubs, clips ou autres mais quand il s’agit de soutenir une cause comme le font les Femens , les insultes fusent. C’est navrant et montre bien le patriarcat tel qu’il est implémenté dans notre société.FEMEN est un mouvement international d’activistes topless courageuses aux corps couverts de slogans et aux têtes couronnées de fleurs.
Les activistes de FEMEN sont des femmes spécialement formées, physiquement et psychologiquement prêtes à accomplir des tâches humanistes de tout degré de complexité et de provocation. Les activistes de FEMEN sont prêtes à subir des répressions, et leur motivation est uniquement idéologique. FEMEN, c’est le commando du féminisme, son avant-garde de combat, une incarnation moderne d’amazones intrépides et libres. 

Les Femens ont un centre de formation à Paris dans le 18e. Centre de formation qui a été incendié en juillet 2013 alors que les Femens défendaient le mariage pour tous.

 

Quelques règles issues de la formation:
Quand nous faisons une action : se tenir bien droite, toujours les jambes écartées et solidement ancrées au sol pour être stables. Tenir les pancartes bien en hauteur. Ne jamais sourire, ne jamais rire. Avoir l’air en colère !”“La police, la sécurité ou bien des gardes du corps peuvent nous arrêter. Rappelez-vous bien que c’est notre droit d’être là et de manifester. Nous devons impérativement rester le plus longtemps possible sur les lieux de l’action. Mais nous ne combattons pas la police : nous ne frappons pas les policiers, nous ne les mordons pas, nous ne leur crachons pas dessus !”
IDÉOLOGIE
Nous vivons dans un monde d’occupation masculine économique, culturelle et idéologique. Dans ce monde, la femme est une esclave privée de tout droit de propriété et, en particulier, du droit de propriété sur son propre corps. Toutes les fonctions du corps féminin sont soumises à un strict contrôle et à une réglementation de la part du patriarcat.
Séparé de la femme, son corps est devenu l’objet d’une exploitation patriarcale monstrueuse. Le contrôle total du corps de la femme est le principal instrument de son oppression. Par contre, une démarche sexuelle féminine est la clef de sa libération ; la proclamation par la femme de ses droits sur son propre corps est le premier pas, le plus important, sur la voie de sa libération. La nudité féminine, libérée du système patriarcal, devient fossoyeuse de ce système. Elle est le manifeste de combat et le symbole sacré de la libération de la femme.
Les attaque de FEMEN à corps nu, c’est le nerf du conflit historique entre « la femme » et « le système », son illustration la plus évidente et adéquate. Le corps nu d’une activiste, c’est la haine non dissimulée de l’ordre patriarcal et la nouvelle esthétique de la révolution féminine.


Les droits sur son propre corps: tout est dit avec cela. Droit de procréer, d’avorter, de refuser la pilule, de coucher avec qui on veut, de s’habiller comme on veut…..Tout autour du corps féminin est conditionné via la religion, les traditions, les médias. Il faut rentrer dans un moule et honte à celle qui s’en écarte. C’est cela notre société aujourd’hui, l’uniformatisation, la normalisation et donc la neutralisation. La différence fait peur mais surtout la jalousie , la haine et la soi disante bienséance dominent trop d’actes.


L’OBJECTIF
La victoire totale sur le patriarcat.LES MISSIONS
Par la force de l’audace et de l’exemple personnel, initier un jugement global féminin du patriarcat en tant que forme d’esclavage.
Provoquer le patriarcat au conflit ouvert, en le forçant à démontrer son essence agressive antihumaine pour le discréditer définitivement aux yeux de l’Histoire.
Miner idéologiquement les institutions fondamentales du patriarcat, la dictature, l’industrie du sexe, les institutions religieuses, en soumettant ces systèmes au trolling de diversion, jusqu’à leur capitulation morale complète.
Faire la propagande de la nouvelle sexualité féminine révolutionnaire, en opposition à l’érotisme et à la pornographie patriarcaux.
Créer la communauté la plus influente et apte au combat dans le monde.


Le trolling de diversion, voila dont la base de leurs actions et c’est plutôt réussi. Le buzz est fait à chacune de leur action. Je ne suis pas sur que cela serve forcément leur cause mais au moins on parle d’elles.

LA TACTIQUE : LE SEXTRÉMISME
Le Sextrémisme est une forme principalement nouvelle de l’actionnisme féministe élaboré par FEMEN.
Le Sextrémisme est la sexualité féminine qui s’est insurgée contre le patriarcat en s’incarnant dans des actes politiques extrêmes d’action directe. Le style sexiste des actions est un moyen de détruire l’idée patriarcale sur la prédestination de la sexualité féminine, en faveur de sa grande mission révolutionnaire. Le caractère extrême du Sextrémisme est une manifestation de la supériorité des activistes FEMEN sur le chiens enragés du patriarcat.
La forme des actions Sextrémistes non autorisées exprime le droit historique de la femme à protester en tout lieu et à tout moment, sans coordonner ses actes avec les structures patriarcales du maintien de l’ordre.
Le Sextrémisme est une forme non violente, mais très agressive de l’actionnisme ; c’est une arme ultra-puissante et démoralisante, qui sape les fondements de la culture patriarcale pourrie.

LES EXIGENCES
Renversement politique immédiat de tous les régimes dictatoriaux qui créent des conditions de vie intolérables aux femmes ; en premier lieu, celui des États islamistes théocratiques qui pratiquent la charia et autres formes de sadisme vis-à-vis des femmes.
Éradication totale de la prostitution, la forme la plus brutale d’exploitation de la femme, par la criminalisation des clients, investisseurs et des organisateurs de ce commerce d’esclaves.
La séparation absolue de l’Église et de l’État, avec interdiction de toute ingérence des établissement religieux dans la vie civile, sexuelle et reproductive de la femme moderne.


La fin de la prostitution et la laïcité voici donc les exigences de base des Femens.

LES SYMBOLES
La couronne de fleurs est un symbole de féminité et d’indocilité. C’est la couronne de l’héroïsme.
Le corps-affiche est une vérité exprimée par le corps à l’aide de la nudité et des signes tracés dessus.
Le logo FEMEN est la lettre cyrillique Ф (F), dont la forme imite celle de la poitrine féminine, le principal symbole du mouvement féminin FEMEN.
La devise de FEMEN : « Mon corps est une arme ! ».


STRUTURE ET ACTIVITÉ
Le mouvement international FEMEN mène des activités sur le territoire des pays démocratiques et se réserve le droit d’agir sur les territoires contrôlés par des régimes dictatoriaux. FEMEN est enregistré en tant qu’organisation internationale, et met actuellement en place des groupes FEMEN nationaux dans le monde entier.
Aujourd’hui, le mouvement FEMEN dispose de représentations nationales en Ukraine, en France, en Allemagne, en Suède, en Turquie, au Canada, en Israel et en Espagne et souhaite élargir la géographie de son activité en attirant de nouvelles activistes. La préparation des Sextrémistes est réalisée dans le centre d’entrainement français;
Le mouvement est dirigé par Inna Shevchenko ses activistes les plus expérimentées.


Inna Shevchenko, ukrainienne, a obtenu l’asile politique en France en juillet 2013.

FINANCEMENT
Pour assurer les activités de l’organisation, FEMEN
Le mouvement FEMEN mène sa propre activité économico-financière indépendante (auto-suffisante), basée sur la vente de vêtements et d’accessoires aux symboles de l’organisation et sur les dons (apports) de bienfaisance de personnes partageant les idées et les méthodes de lutte des FEMEN. Le mouvement n’a aucun investisseur et refuse par principe toute aide financière de la part de partis politiques, d’organisations religieuses ou d’autres structures de lobbying.
La totalité des ressources financières récoltées sont redirigées dans la réalisation des buts et des missions du mouvement. 

Le Femen shop:
http://femenshop.com/


INFORMATION
Le Mouvement FEMEN se réclame du principe d’ouverture et de visiblité (orientation média) pour une reconnaissance (consécration) maximale de notre activité révolutionnaire et de défense des droits dans les médias.
Le mouvement mène une campagne agressive d’information et de propagande sur internet, considérant la toile comme un vecteur alternatif de notre idéologie. FEMEN est présent dans les principaux réseaux sociaux et communautés internet.

Pour soutenir le mouvement, envoyez vos dons à cette adresse :
FEMEN FRANCE MDA10
206, Quai de Valmy
75010 PARIS

ou via Paypal: https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=WSVSVJYKSSFCE Afficher la suite

Source Wikipédia:
Le féminisme est un ensemble de mouvements et d’idées politiques, philosophiques et sociales, qui partagent un but commun : définir, établir et atteindre l’égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes. Le féminisme a donc pour objectif d’abolir, dans ces différents domaines, les inégalités homme-femme dont les femmes sont les principales victimes, et ainsi de promouvoir les droits des femmes dans la société civile et dans la sphère privée.

Les Femens sont donc bien des féminismes, mais des féminismes qui ne demandent pas juste l’égalité mais tout simplement la liberté.
Je les comprends désormais et je les soutiens. Dans tout mouvement il faut des modérés et des extrémistes. Les Femens ne sont pas extrémistes tels que je le pensais jusque la. Leurs actions et le buzz ainsi créé semble être le meilleur moyen pour revendiquer et mettre au premier plan une autre forme de pensée.

Partager

Tags:
No Comments

Post A Comment