La série After de Anna Todd 2/5 - Pissenlit de lune
79
single,single-post,postid-79,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

La série After de Anna Todd 2/5

La série After de Anna Todd 2/5

After saison 1,2,3 & 4

Résumé:
Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux…
Mais ça, c’était avant qu’il ne ne la bouscule dans le dortoir.
Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un « p… d’accent anglais ! » Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.
Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle…
Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque…

Critique:
Histoire: bof
Style: simple (le roman a été écrit sur un smartphone à la base…)
Sentiment à la fin: pfff et c’est reparti

J’ai pour habitude de lire les bouquins qui cartonnent, je suis tombée sur des bons bouquins comme sur des grosses bouses. Twilight j’ai accroché jusqu’à la fin du deuxième bouquin puis ca m’a soulé. 50 nuances de grey, j’ai laissé tomber au bout de 15 pages , trop niais. La j’ai me suis laissé avoir! C’est niais à souhait certes, les 4 bouquins sont tous identiques, ils s’aiment , se quittent , se remettent ensemble….
En fait c’est même le genre de bouquin que l’on a un peu honte de lire, à l’eau de rose, sans style mais ça marche car je pense on a toujours un coté fleur bleue et on a toujours envie de savoir comment ils vont se retrouver….

En gros, c’est l’histoire d’une jeune fille coincée ( vierge bien sur) qui arrive de sa campagne, qui débarque à la fac et tombe in love du rebelle à problèmes.
Bien sur, elle a une chance d’enfer, elle obtient un job en or, côtoie des gens riches, se transforme en top canon…. On se demande même quand est ce qu’elle va à la fac dans tout ça. Un peu de cul par la dessus et ca vous fait une histoire à rebondissements certes tous attendus mais qui poussent à continuer la lecture .
Le coté lourdingue du bouquin, c’est le sponsoring de la marque Karl Marc John qui apparaît à toutes les pages. L’héroïne s’habille dans cette marque et nous avons une référence quasiment toutes les pages sur ce qu’elle porte. L’auteur aurait pu s’en passer, j’espère que ca ne va pas devenir une mode.

Le tome 4 finit sur un cliffhanger qui pour une fois n’a rien à voir avec le couple Tessa/Hardin donne bine sur envie de lire la suite qui sort le 05 mai prochain.

A lire par petit bouts dans le métro comme je l’ai fait après une journée de boulot bien chargée.Ca détend , ca ne demande pas de réflexion, on peut même sauter des pages sans conséquence.

Partager

Tags:
No Comments

Post A Comment