Critique: Les heures souterraines de Delphine Vigan 3/5 - Pissenlit de lune
110
single,single-post,postid-110,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Critique: Les heures souterraines de Delphine Vigan 3/5

Critique: Les heures souterraines de Delphine Vigan 3/5

vigan

Date de parution: 2 mars 2011
Nb de pages: 248
Prix: 6,50

Résumé:
Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Au cœur d’une ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai. Les Heures souterraines est un roman vibrant et magnifique sur les violences invisibles d’un monde privé de douceur, où l’on risque de se perdre, sans aucun bruit.
Avec tendresse et légèreté, Delphine de Vigan met en scène deux personnes en détresse dans un Paris oppressant. Robert Solé, Le Monde.
Ce roman sensible et dérangeant est un peu triste. Triste, donc superbe. François Busnel, L’Express.

Histoire: flippante
Style: fluide
Sentiment à la fin: mal à l »aise

Oui ce roman est triste et dérangeant. L’histoire en est toute simple car elle pourrait nous arriver. Mathilde est persécutée par son chef et se retrouve mise au placard. Nous suivons sa lente et discrète disgrâce. Mathilde ne comprend pas ce harcèlement et s’isole inconsciemment des autres jusqu’à ce que….

En parallèle, nous suivons Thibault un médecin qui vient de plaquer sa petite amie car elle ne l’aime pas. Tous deux errent et subissent leur vie.
Quel réalisme ! Je l’ai lu en une soirée. Ces histoires de vie sont très touchantes et nous renvoie à nos propres démons, la solitude des grandes villes, la peur du lendemain, la quête de l’amour…

Ca fait cogiter, à ne pas lire pendant un coup de blues.

Partager

Tags:
6 Comments
  • Géraldine
    Posted at 20:32h, 30 mars Répondre

    J'ai beaucoup aimé ce livre lu lors de sa sortie. Réaliste et parfois pesant, mais en même temps, c'est mettre aussi des mots justes sur des histoires qui arrivent tous les jours, loin de l'univers romanesque…

  • My Little Discoveries
    Posted at 07:11h, 31 mars Répondre

    Je vais le lire bientôt, on va me le prêter. Je ne sais pas trop à quoi m'attendre car j'avais adoré "No et moi" du même auteur, mais je n'avais pas aimé "les Jolis garçons".

  • Marie-Adélaïde
    Posted at 09:42h, 31 mars Répondre

    Je n'ai lu d'elle que "No et moi" et j'avais adoré… Celui ci a l'air dur, je vais attendre un peu qu'il fasse beau !

  • Reka
    Posted at 12:04h, 31 mars Répondre

    J'avais envie de lire celui ci après avoir lu No et moi, mais j'ai lu entre temps Jours sans faim qui ne m'a pas davantage emportée que son autre roman.
    Je crois que cette auteure n'est pas pour moi.

  • Anonyme
    Posted at 15:26h, 31 mars Répondre

    très très bien. Comme "No et moi"

  • Readpocket
    Posted at 18:38h, 04 avril Répondre

    Oui il est différent de No et moi, on y retrouve le style d'écriture de Delphine de Vigan. Il y a plus d'espoir dans No et moi.
    Je n'ai pas lu Jours sans faim ni les jolis garcons. Je vais certainement les lire mais dans qq temps pour digerer celui-la!

Post A Comment